24_POINT DE VUE




POINT DE VUE

Ajout le 30 Dcembre 2013 12:29

Bahi ameziane

De plus en plus dcoles et dtablissements privs sinstallent. Une mergence denvergure, une diversit des choix, et des systmes pdagogiques inadquats.

De plus en plus les parents investissent dans les cours de soutien scolaire par volont ou par force majeure impose par la note et la moyenne gnrale exploites par certains professeurs.

De plus en plus les lves ont un programme charg qui dtriore leur niveau et les emmne accder malgr tout des cours supplmentaires et subir labsence dune gestion participative innovante.

De plus en plus les associations des parents et des tuteurs des lves manquent de fiabilit, de pression et dintervention pour mettre fin lhmorragie delenseignement.

De plus en plus certains parents gtent leurs enfants et exigent des enseignants plus de flexibilit et de gnrosit au niveau de la note.

De plus en plus les lves ne lisent pas en classe, nutilisent plus de dictionnaire et ne maitrisent ni la conjugaison ni la grammaire.

De plus en plus les systmes ducatifs trangers existants subissent le mme sort que le notre.

De plus en plus le niveau de lenseignement ici et ailleurs souffre.

De plus en plus nous avons lespoir que les parents, les professeurs, les entreprises et les responsables sarrangent changer cette cadence.

 





1- bien dit

professeur

la vrit tanger l'enseignement au niveau du secteur priv c'est du commerce et les parents ne fournissent aucun effort pour faire pression sur les grants de ses coles.

30 2013 39 : 17




*

*
*
*
*




Bientt la rouverture du Grand htel Villa de France

Tanger et son transport urbain

Actions sociales Tanger : de la Fondation Med VI

Tanger Med: 2,5 millions de conteneurs EVP traits en 2013

BONNE ANNEE

aprs Tanger mtropole..Un projet du Grand Knitra

Le support pdagogique universitaire

Tanger: La ville veut protger ses arbres

Un nouveau-n retrouv mort dans une poubelle bandiban

APM Terminals Tangier obtient la certification ISO