طنجة24_aprés Tanger métropole..Un projet du Grand Kénitra




aprés Tanger métropole..Un projet du Grand Kénitra

Ajouté le 30 Décembre 2013 à 13:52

Tanja24 (Map)

Il s'agit d'un ensemble de projets lancés ces dernières années, dont certains ont déjà commencé à donner leur fruit comme l'AFZ, ou en cours d'étude ou de démarrage des travaux.

La ville de Kénitra ambitionne de s'imposer en tant que pôle compétitif dans l'axe Tanger-Casablanca et se départir de cette image de ville dortoir, en engageant une étude, qui devrait être prête à la fin de cette année, pour l'élaboration d'un schéma directeur d'aménagement urbain, couvrant toute l'aire concernée par les grands projets structurants lancés par S.M. le Roi Mohammed VI pour assurer leur intégration dans un ensemble cohérent appelé Grand Kénitra.

Il s'agit d'un ensemble de projets lancés ces dernières années, dont certains ont déjà commencé à donner leur fruit comme l'Atlantic Free Zone (AFZ), ou en cours d'étude ou de démarrage des travaux.

Outre l'AFZ, les autres projets importants sont notamment la ligne de grande vitesse Tanger-Kénitra, la plateforme logistique de la gare de fret de Sidi Ichou, à 15 km au nord de Kénitra à proximité de la zone franche de Ouled Bourahma, le futur Port Atlantique, le pôle urbain Mehdia-Rivage, le réaménagement des villes de Kénitra et de Mehdia, les grands projets urbains, notamment la ville nouvelle de Ameur, dont les études de faisabilité sont en cours, les résidences du Golf de Doha, Mahdia city, la régénération de l'Oued Sebou, la protection contre les inondation et le Plan Agricole Régional.

Ces projets, qui ne se limitent pas à la seule ville de Kénitra et intéressent directement ou indirectement deux autres communes urbaines, Sidi Yahia du Gharb et Mehdia, et neuf communes rurales, auront des retombées importantes sur le plan économique mais aussi social et spatial. La réflexion engagée vise leur intégration dans une cohérence d'ensemble qui doit prendre en compte toute l'aire concernée et les mesures d'accompagnement de la dynamique qui sera créée.

Dans la perspective de mieux organiser et promouvoir cette dynamique, l'Agence urbaine de Kénitra-Sidi Kacem a lancé l'étude pour l'élaboration du schéma directeur d'aménagement urbain du Grand Kénitra.

Le représentant du bureau chargé de l'étude a expliqué, lors d'un atelier organisé récemment à Kénitra sous la présidence du wali de la région et gouverneur de la province de Kénitra, Driss El khazzani, consacré à la dernière étape de l'étude, qu'il s'agit de faire de cette aire un espace compétitif, productif et durable.

Les modèles d'aménagement présentés portent sur un cordon littoral Nord concerné par les activités agricole et de pêche, un cordon littoral Sud englobant les communes rurale de Sidi Taibi et urbaine de Mahdia avec des projets touristiques et un corridor Est (Sidi Yahia) comme pôle de production et d'urbanisme et enfin Kénitra dédiée aux services et grands équipements.

A terme, explique une note de présentation de l'étude, il convient de questionner la cohérence de ces projets sur les plans territorial et fonctionnel en rapport avec les grandes infrastructures prévues ainsi que leur synchronisation, leur compatibilité et incompatibilité, leur interdépendance ou rejet, leurs influence mutuelle et la consolidation du grand Kénitra au sein de la région et de l'aire métropolitaine centrale.

Les projets d'infrastructure, indiquent les auteurs de l'étude, vont ouvrir la zone de manière optimale sur une aire plus large. A ce titre la ligne de TGV aura le mérite de réduire les distances entre kénitra et Tanger et Casablanca. Kénitra sera désormais à 15 minutes de Rabat et à 1h15 de Tanger.

En outre les dépendances des projets prévus, dont la station de gare (city center) et les ateliers de maintenance d'Ouled Slama permettront de créer des emplois, de rehausser la qualité urbaine et de renforcer le secteur tertiaire, notamment par la station de la gare.

Pour sa part, l'Atlantic Free Zone offrira des plateformes attrayantes et compétitives pour les industries nationales et étrangères avec la création de 15.000 emplois en première tranche et 30.000 emplois à terme.

Quant au Plan Agricole Régional, il permettra, entre autres, d'aménager 94.650 ha supplémentaires, de reconvertir les méthodes d'irrigation et d'augmenter l'emploi journalier de 52% (43 millions de journées de travail).

La réalisation de la station balnéaire de Mahdia aura pour apport d'augmenter la capacité litière de l'aire de l'étude en offrant 5000 lits.

 Sur le plan spatial, ces projets permettront d'apporter une diversité fonctionnelle urbaine en ce sens que chacun offre, selon son programme, des espaces d'habitat, de production d'équipements et de loisirs, une diversité qui constitue un indicateur de la dynamique du territoire.

 





أضف تعليقك على المقال
*المرجو ملئ جميع الخانات و الحقول الإلزامية المشار إليها بـ

* الإسم
* عنوان التعليق
* الدولة
* التعليق




أقرأ أيضا

Bientôt la réouverture du Grand hôtel Villa de France

Tanger et son transport urbain

Actions sociales à Tanger : de la Fondation Med VI

Tanger Med: 2,5 millions de conteneurs EVP traités en 2013

BONNE ANNEE

POINT DE VUE

Le support pédagogique universitaire

Tanger: La ville veut protéger ses arbres

Un nouveau-né retrouvé mort dans une poubelle à bandiban

APM Terminals Tangier obtient la certification ISO